UE

Denis Massé - Europe

A PROPOS

Denis Massé analyse la situation en Europe


La Russie devient le 2ème foyer pandémique d'après les études de Denis Massé


La contagion augmente en Russie et passe en 18 jours de 2% à 6,1% des cas de contagion dans le monde.

Plus de 326 mille malades ont été détectés grâce à près de 8,1 millions de tests COVID-19 réalisés.

La Russie a dépassé le nombre de cas chinois iraniens turcs fin avril, français le 7 mai, anglais italiens le 11 mai, espagnol le 17 mai, Elle devient le 2ème pays le plus touché en dépassant la Chine, l'Iran, la Turquie, l'Allemagne, la France, l'Italie, le Royaume-Uni et l'Espagne.

La Russie a une population frontalière de la Chine.

Elle a une population de 146 millions d'habitants avec la contrainte de gérer une des plus grandes superficies au monde de plus de 17 millions de km².

La Russie déclare 3249 morts avec un nombre de cas critiques stable à 2300 personnes. Le taux de guérison progresse régulièrement mais est limité à 31% des cas détectés.

Avec une population de 146 millions d'habitants, cela signifie que 5,6% de tests COVID-19 ne suffisent pas pour enrayer la pandémie.

Le Royaume-Uni est victime des coupes précédentes dans le système de santé selon Denis Massé


Le Royaume-Uni observe mardi 28 avril 2020 plus de personnes contaminées que l'Allemagne.

Ensuite il a dépassé la France et l'Italie (10 mai) et devient ainsi le 5ème pays le plus touché par la pandémie.

Le Royaume-Uni est victime d'un confinement tardif avec une augmentation importante du taux de mortalité qui se stabilise au dessus de 14%. Il est causé par plus de 35 mille décès (10,5% des décès et 4,8% des cas mondiaux).

La progression de la pandémie y est encore élevée car il n'a réalisé que 2,7 millions de tests (11 fois les cas confirmés) depuis le début de la pandémie et de façon tardive.

Avec une population de 67 millions d'habitants au Royaume-Uni, cela signifie que 4,5% de tests COVID-19 ne suffisent pas pour enrayer la pandémie.

La Suisse a été un des premier foyers européens de la pandémie


La Suisse a un taux de mortalité de 6,2% à plus de 1900 morts sur plus de 30 mille malades. Elle représente près de 0,6% de la population mondiale contaminée.

La Suisse a réalisé plus de 364 mille tests pour une population inférieure à 9 millions d'habitants, soit plus de 4,2% pour limiter la contagion et les décès. La densité y est faible avec 200 habitants par km² pour une superficie totale de 41 mille km².

Vous pouvez retrouver des informations sur les réseaux sociaux Facebook Linkedin

Copyright © 2015-2020 Denis Massé

ACCUEIL

Denis Massé - Union Européenne

A PROPOS

Denis Massé décrit la pandémie dans l'Union Européenne


Elle concentre 30% quart des cas COVID-19 dans le monde, avec plus de 1 million de malades et plus de 112 mille morts.

Cela s'explique par le confinement démarré tardivement le 16 mars après la forte contagion en Italie, dans les Hauts de France et le Grand Est, et en Espagne.

24 janvier : en France, trois premiers malades sont annoncés : deux à Paris et un à Bordeaux. Ces trois patients chinois avaient séjourné à Wuhan. En décembre, au moins un autre cas de personne en réanimation a été constaté avant que le COVID-19 soit identifié dans un test.

10 pays européenx sont essentiellement touchés avec un nombre de décès représentant encore 42% de ceux enregistrés dans le monde.

L'Allemagne recense plus de 171 mille cas COVID-19, mais sa politique réussie de santé, et de tests systématiques avec plus de 2,7 millions de tests réalisés explique le taux de mortalité 2,7% bien inférieur aux autres pays dans le monde. Le nombre de décès y est 3 à 4 fois moins élevé que dans les pays mentionnés dans les tableaux suivants.

Avec 500 mille lits, l’Allemagne affiche l’une des densités en lits les plus élevées de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE): 8,3 lits pour 1000 habitants contre 6,4 en France. Les 2 mille hôpitaux allemands regroupent 1,1 million d’employés.
Plus de 84% des personnes atteintes guérissent et le nombre de cas critiques est réduit à 1650, ce qui explique que les 7543 morts ne représentent plus que 2,7% des décès mondiaux et 5% des décès européens.

La concentration initiale de la pandémie sur le territoire allemand est la Bavière, avec 15 collaborateurs de la firme Webasto, équipementier automobile, testés positifs au Sars-CoV-2 fin janvier 2020.
Les allemands identifient la source du virus introduit par une collaboratrice chinoise du 19 au 21 janvier 2020, en provenance de Shangai, après une visite à ses parents à Wuhan. Le confinement est tout de suite réalisé et tous les employés sont guéris.

Directeur du département de virologie de l’hôpital universitaire de la Charité à Berlin, Christian Drosten est un des co-découvreurs du coronavirus du Sras en 2003, alors qu’il n’avait que 31 ans, et a conçu le premier test de diagnostic du Sras, qu’il a mis à disposition du public.

Christian Drosten a depuis constitué une équipe de virologues qui collectent des échantillons de chauve-souris pour suivre les mutations globales des coronavirus, en lien avec des associations d’amateurs de chiroptères.
Ses podcasts sur les différents aspects de la pandémie de Covid-19 sont parmi les plus écoutés en Allemagne, et il conseille le ministre de la Santé, Jens Spahn, au Bundestag.
Le virologue allemand est devenu une référence en son pays. A 48 ans, il est le scientifique le plus écouté d'Allemagne, et une référence en Europe et dans le monde.

La plupart des magasins d’une surface inférieure à 800 m2 ont été autorisé à réouvrir lundi 27 avril 2020.

Le taux d'infection ou taux de reproduction, très surveillé par les autorités, a de nouveau atteint le seuil de 1, selon des chiffres publiés lundi soir par l'Institut Robert Koch, chargé de surveiller l'évolution de la pandémie dans le pays.

Le déconfinement a entrainé une augmentation du nombre de personnes contaminées, selon une information allemande diffusée par le journal Le Parisien. .

Berlin a annoncé un assouplissement de ses mesures de restrictions, en rouvrant des magasins et, à partir du 4 mai, ses écoles et lycées.

Mercredi 29 avril, le port du masque dans les commerces est devenu obligatoire dans toute l'Allemagne. Car après les transports publics, la capitale allemande Berlin a à son tour pris cette décision.

Les 15 autres Länder (Etats régionaux) avaient pris une mesure similaire la semaine dernière. L'obligation votée mardi par le Sénat de Berlin porte sur la protection du nez et de la bouche. Les foulards sont autorisés.

Par ailleurs, le taux de létalité des cas de Covid-19 continue jour après jour de progresser. Il s'établit à 3,8 % selon les derniers chiffres de l'Institut, ce qui reste malgré tout inférieur aux pays voisins de l'Allemagne.

Les autres pays devraient attendre ce retour d'expérience.

La mauvaise nouvelle est un taux de mortalité supérieur à 10% dans 3 autres pays industrialisés européens.
Les pays qui ont les plus grands nombres de malades du Coronavirus et de morts élevés sont présentés dans les tableaux suivants :

Espagne Italie France
Patients dans le monde 280 117 soit 5,4% 228 006 soit 4,4% 181 826 soit 3,5%
Morts dans le monde 27 940 soit 8,3% 32 486 soit 9,7% 28 239 soit 8,4%
Taux de mortalité 10,0% 14,2% 15,5%
Tests réalisés 3 037 840 (11 fois les cas confirmés) 3 243 398 (14 fois les cas confirmés) 1 384 633 (8 fois les cas confirmés)

l'Italie a déclaré avoir deux touristes chinois atteints du virus sur son territoire le 30 janvier 2020.

Alors que les premiers cas se limitaient aux régions insulaires des Canaries et l'île de Majorque aux Baléares, une première contamination est confirmée à Barcelone en Catalogne. La patiente avait voyagé quelques jours auparavant dans le nord de l’Italie.

Le premier décès hors d'Asie, et donc le premier d'Europe a eu lieu le 15 février : un touriste chinois, octogénaire, hospitalisé à l'hôpital Bichat-Claude-Bernard à Paris.

A contrario la situation reste grave en Belgique. La Belgique recense plus de morts qu"en Allemagne dûs au Corona virus.

Belgique Pays-Bas Suède
Patients dans le monde 56 511 soit 1,1% 44 888 soit 0,9% 32 809 soit 0,6%
Morts dans le monde 9 212 soit 2,7% 5 788 soit 1,7% 3 925 soit 1,2%
Taux de mortalité 16% 13% 12%
Tests réalisés 757 328 (13 fois le nombre de cas confirmés) 313 755 (7 fois le nombre de cas confirmés) 209 900 (6 fois le nombre de cas confirmés)

Les Pays-Bas n'ont pas confiné et n'ont pas réalisé assez tôt les mesures de l'OMS.

Le premier cas en Suède est une femme qui était rentrée le 24 janvier après un séjour à Wuhan.
La Suède a adopté une stratégie de non confinement, notamment en laissant les écoles ouvertes et les nombres de personnes contaminées et de morts augmentent vite.

L'Allemagne, et l'Autriche ont été les premiers pays qui assouplint progressivement les restrictions en vigueur selon un calendrier qui s'étalera sur plusieurs mois grâce à la fourniture de masques à toute la population.

En Allemagne, le nombre de tests est supérieur à 4,3% du nombre d'habitants (83 millions).
En Belgique, le nombre de tests est supérieur à 6,5% du nombre d'hébitants (11,6 millions).
L'Allemagne a offert un bel exemple de solidarité en accueillant les patients alsaciens dans des hôpitaux allemands.

L'unité européenne est essentielle.

Le Portugal limite le taux de mortalité en dessous de celui de la Chine grâce à plus de 400 mille tests réalisés (13 fois plus que le nombre de malades détectés) ce qui représente 4,4% de la population de 10 millions d'habitants.
Il gère beaucoup mieux la crise sanitaire comme l'Allemagne depuis le début de la pandémie, tandis que l'Irlande voit une augmentation plus élevé des décès et cas COVID-19. Le taux de mortalité est de 4,5% à 5,6% en un jour, avec un nombre de décès supérieur à celui du Portugal :

Portugal Irlande Autriche
Patients dans le monde 30 200 soit 0,6% 24 391 soit 0,5% 16 269 soit 0,3%
Morts dans le monde 1 289 soit 0,4% 1 583 soit 0,5% 629 soit 0,2%
Taux de mortalité 4,3% 6,5% 3,9%
Tests réalisés 689 705 (23 fois le nombre de cas confirmés) 295 626 (12 fois le nombre de cas confirmés) 366 069 (23 fois le nombre de cas confirmés)


Les autres pays de l'Union Européenne moins marqués sont par ordre d'impact sanitaire : la Pologne, la Roumanie, le Danemark, la République Tchèque, et dans une moindre mesure le Luxembourg, la Grèce, la Hongrie, la Slovénie, la Bulgarie, la Croatie, l'Estonie, la Lituanie, la Lettonie, Chypre, Malte et la Slovaquie.

L'Allemagne et l'Autriche déconfinent progressivement en augmentant les lieux pulics et les populations concernées.
Ils surveillent particulièrement la circulation du virus ou le taux de contamination (1 personne contaminant 1 autre personne au lieu de 3).

Si on se réfère à 3 pays qui n'ont pas confiné suffisamment Pays-Bas, Suède, UK, il est plus sage d'attendre le retour d'expérience des déconfinements progressifs voisins avant que l'Union Européenne déconfine tous les pays en même temps et voit un surcoît de contamination et à nouveau un manque de ressources sanitaires.

Ce qui est une conséquence dans l'environnement européen est l'amélioration de la qualité de l'air. Cela démontre la relation entre un changement climatique et la consommation humaine. La Pollution vue de l'espace diminue rapidement en Europe pendant le confinement.

Vous pouvez retrouver des informations sur les réseaux sociaux Facebook Linkedin

Copyright © 2015-2020 Denis Massé

Europe

Denis Massé - Asie

ACCUEIL

Denis Massé commente la situation en Asie


Le 30 janvier, l'Inde recense son premier cas chez un étudiant ayant séjourné à Wuhan.

L'Inde a observé plus de 270 mille cas COVID-19, mais elle limite le nombre de décès à 7500 personnes (taux de décès inférieur à 3%).

Elle appplique bien les recommandations de l'OMS en réalisant au total 4,9 millions de tests réalisés.

Le ratio est 18 tests réalisés pour détecter 1 malade du COVID-19. De plus, l'Inde crée des zones rouges avec astreinte et livraison à domicile sous le contrôle de la police.

L’Inde est un pays du sud de l’Asie qui occupe la majeure partie du sous-continent indien. Il partage des frontières avec la Chine, le Népal, le Bhoutan au nord, le Pakistan au nord-ouest, la Birmanie et le Bangladesh à l’est.

La grande masse de la population vit encore dans la grande misère et continue de s’entasser toujours plus dans des bidonvilles gigantesques, aux portes des grandes agglomérations. Delhi, Mumbai (Bombay), Calcutta, sont devenues de gigantesques métropoles comptant parmi les plus grande villes du monde :

Delhi Mumbai (Bombay) Kolkata (Calcutta)
habitants urbains 26,5 millions 24,3 millions 16,7 millions


L'Iran n'a réalisé que 764 mille tests alors que c'était un des premiers foyers de la contagion.

L'Iran recense plus de 131 mille cas COVID-19 et plus de 7 mille décès (taux de mortalité de 5,5% comme en Chine sur les mois d'avril et mai).

L’Iran tente ainsi de se présenter dans le nouveau siècle comme un acteur incontournable de la région du Golfe persique, mais aussi du Moyen-Orient tout entier, et de l’Asie centrale.

Son poids démographique confirme d’ailleurs cette vision stratégique, avec environ 82 millions d’habitants, ce qui en fait le principal pays dans la région.

La jeunesse iranienne est nombreuse, avec 39 % de moins de 25 ans (recensement 2016), mais la population vieillit rapidement à cause d’un effondrement du taux de fécondité, le plus fort jamais enregistré dans le monde (d’environ 7 enfants par femme dans les années 1980 à 1,66 enfant par femme en 2016).

Cette jeunesse, et particulièrement les jeunes femmes, se détache des principes religieux particulièrement contraignants qui ont cours dans le pays depuis la révolution islamique.

En 2017, Téhéran a une population de 16 millions d'habitants. Cette concentration explique led foyerd de la contagion.

La Turquie compte plus de 4 mille morts et plus de 153 mille cas confirmés, sur 1,7 millions de tests COVID-19 réalisés (11 pour un malade détecté mais seulement 2% de la population). Le taux de guérison se stabilise à 75% et le nombre de cas critiques baisse à 820 malades.

Istanbul, la ville la plus peuplée de Turquie, a dépassé 131 pays (Autriche, Belgique, Bulgarie, Grèce, Suisse) sur 204 avec une population de 15 millions 67 mille 724 habitants.

Selon un rapport basé sur les données de l’Agence turque des statistiques et du Fonds des Nations Unies pour la population(UNFPA), la population d’Istanbul constitue 18,4% de la population totale de la Turquie qui a été de 82 millions 3 mille 882 en 2018.



Le Pakistan a vu son urbanisation exploser ces dernières années. La taille des grandes villes a tout simplement doublé en 15 ans !

Karachi est aujourd’hui peuplée de près de 17 millions d’habitants en 2017 contre 10 millions en 1998, alors que les infrastructures de transport, sanitaires ou sociales actuelles sont incapables d’accueillir une telle population.

L'Arabie Saoudite recense 0,3% des décès dans le monde avec 65 mille cas confirmés.

Le foyer initial de la pandémie est à Wuhan, ayant commencé le confinement en janvier 2020.

La Chine devient le 13ème pays le plus touché, avec près de 83 mille cas et plus de 4,6 mille morts (taux de mortalité 5,6%). 1 nouveau mort en avril et 1 autre le 18 mai montrent que la maladie continue de tuer malgré les moyens mis en oeuvre contre le COVID-19. Le nombre de cas critiques est de 18 et le taux de guérison est de 94%, ce qui montre que la situation est sous contrôle.

Le Japon représente 0,3% des cas mondiaux et confirme près de 17 mille cas grâce à plus de 261 mille tests (16 fois plus).

La population mondiale devrait atteindre 8,5 milliards d’habitants en 2035 selon une étude réalisée par l’institut de recherche Oxford Economics.
La taille des villes ne devrait cesser de s’accroître et Jakarta deviendrait la ville la plus peuplée au monde avec 38 millions d’habitants.
Sur les 10 villes les plus peuplées au monde, sept seront en Asie :
  1. Jakarta / Indonésie : 38 millions,
  2. Tokyo / Japon : 37,8 millions,
  3. Chongqing / Chine : 32.2 millions.
    La municipalité de Chongqing a une superficie de 82 401 km2 (c'est-à-dire comparable à la superficie de l'Autriche),
  4. Dhaka /Bangladesh : 31,2 millions,
  5. Shanghai / Chine : 25,3 millions,
  6. Karachi /Pakistan : 24,8 millions,
  7. Kinshasa / République démocratique Congo : 24, 7 millions,
  8. Lagos / Nigéria : 24,2 millions,
  9. Mexico / Mexique : 23,5 millions,
  10. Mumbai / Inde : 23,1 millions.


Singapour représente 0,6% des cas COVID-19. Cet Etat a un taux de mortalité faible, car il a réalisé sur une population de 5,6 millions d'habitants 5,1% de tests au COVID19 soit plus de 294 mille à ce jour.

La Corée du Sud a été le second foyer de contagion. Elle a stabilisé le nombre de cas contaminés et le nombre de décès grâce à plus de 802 mille tests réalisés.

Séoul, sa capitale, l’une des plus grandes agglomérations du monde avec environ 25,5 millions d’habitants et qui pèse la moitié du pays, est une préoccupation pour les autorités coréennes, qui cherchent à décongestionner la métropole pour l’environnement et le bien-être de sa population.

La pollution engendrée par une telle urbanisation, avec des chantiers de construction gigantesques (aéroport sur la mer, agrandissement du port, autoroutes et zones industrielles et logistiques démesurées), ne risquent pas d’améliorer la qualité de l’air et de l’environnement en général.

Israel observe une croissance des nouveaux cas mais la crise sanitaire est sous contrôle (peu de décès). Israel a limité le taux de décès en dessous de 2%, en réalisant jusque maintenant plus de 531 mille tests soit 32 fois plus que le nombre de cas à détecter et 6,2% des 8,6 millions d'habitants.

L'Australie a réalisé plus de 1,1 million de tests et grâce à cela elle stabilise la contagion autour de 7095 malades et 101 décès.

Vous pouvez retrouver des informations sur les réseaux sociaux Facebook Linkedin

Copyright © 2015-2020 Denis Massé

Asie

Denis Massé

ACCUEIL

Denis Massé est un ingénieur de l'Institut National des Sciences Appliquées. Les informations s'y rattachant sont visibles sur le site Ingénieurs INSA

Pour répondre à votre demande Denis Massé est joignable à l'adresse den23.masse@gmail.com






Vous pouvez retrouver des informations sur les réseaux sociaux Facebook Linkedin

Copyright © 2015-2020 Denis Massé

Asie

Denis Massé

ACCUEIL

Denis Massé informe sur le COVID-19


Les données sont issues du site de l'Organisation Mondiale de la Santé, du site Worldometer et de l'organisme officiel Santé Publique en France avec une analyse des statistiques jusqu'au 12 mai à 17h45 GMT inclus.

Nouvelle de l'AFP et Le Parisien : Le CDC américain et les médecins à Wuhan ont conclu que le COVID-19 peut résister dans l'air à 4 mètres de distance. Les goutelettes sont le vecteur de la contamination.

Plus de 3,34 millions de personnes ont été diagnostiquées comme porteuses du nouveau coronavirus, et 237 000 en sont mortes sur toute la planète, selon un bilan publié samedi 2 mai soit un taux de mortalité proche de 7%.
Dans le monde, au vendredi 8 mai, les caps de 278 mille décès et 4 millions de personnes testées positives au Coronavirus sont atteints par la pandémie en raison de l'absence de tests sytématiques pour des raisons économiques dans les pays les plus touchés. Au mardi 12 mai, les caps de 290 mille décès et 4,3 millions de personnes testées positives au Coronavirus sont remontées par les pays à l'OMS.

Denis Massé présente l'impact dans le monde

Il s'agit bien d'une pandémie puisque aucun état n'est épargné même dans les îles comme l'Australie, le Royaume-Uni, l'Irlande.

Entre 31 et 55 pays sont principalement touchés par un nombre élevé de cas COVID-19 et de décès en découlant.
Les 31 premiers pays totalisent 84% des cas confirmés et 63% des décès dans le monde.

Les pays qui subissent le plus la pandémie sont par ordre d'importance :
  1. USA,
  2. Espagne,
  3. Russie, qui a dépassé le nombre de cas chinois iraniens turcs les 28 avril et 3 mai, français le 7 mai, et anglais italiens le 11 mai,
  4. Royaume-Uni, qui a dépassé l'Italie, dimanche 10 mai,
  5. Italie,
  6. France,
  7. Brésil, qui a dépassé l'Iran le 5 mai, et la Turquie le 7 mai,
  8. Turquie,
  9. Iran,
  10. Chine, avec le foyer initial de la pandémie à Wuhan,
  11. Canada.

Le problème des pays frontaliers et la migration de la contagion sont évoqués par les dirigeants des USA et de la Chine.

Les pays précédents devraient suivre l'exemple des pays suivants qui ont mieux géré la crise sanitaire, avec un taux de mortalité inférieur à 3% :
  1. Allemagne,
  2. Israel,
  3. Chili,
  4. Singapour,
  5. Japon.

Denis Massé surveille la situation en Afrique

En Afrique du Nord, le Coronavirus touche le Maroc, l'Egypte, l'Algérie avec des taux de mortalité entre 6% et 11% respectivement.
L'Algérie va dépasser l'Egypte car elle ne réalise que 6500 tests, soit 2 fois le nombre 4154 de cas confirmés. 453 personnes (0,2% des décès dans le monde)sont décédées depuis le début de la pandémie.
L'Egypte applique les recommandations OMS en réalisant plus de 300 mille tests, 36 fois plus que de cas confirmés. Cela limite la propagation de la pandémie.

L'Afrique du Sud, le Cameroun, la Côte d'Ivoire et le Burkina Faso sont également impactés par la pandémie, mais le taux de mortalité observé par l'OMS reste inférieur à celui de la Chine.


Copyright © 2015-2020 Denis Massé

ACCUEIL APROPOS

Denis Massé

Denis Massé informe sur le Coronavirus



Denis Massé présente un historique des interviews et liens sur le COVID-19



Nouveau Cas d’infection d’un chat au Covid-19 en France

Nous remercions les soignants et personnes en première ligne pour s'occuper des malades comme avec les soignants de l'Hôpital de Tourcoing au 27 mars 2020.

Un TGV médicalisé évacue des malades de Strasbourg et de l'Ile-de-France en direction des Pays de la Loire (Poitiers) ou la Bretagne (Rennes). LCI Fil Info .

Selon le Pr Didier Raoult, Directeur de l'IHU Méditerranée Infection (Marseille) , exerçant en région Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA), diagnostiquer et tester sont les priorités (comme lors du pic de mortalité en 2017).

Voici le point d'actualité du Pr Raoult et de l'état-major au 8 avril 2020 : données, EHPAD et au 31 mars 2020 et au 24 mars 2020.

L'ETAT est face à toutes les pénuries et au manque de moyens alloués auparavant au monde hospitalier et au corps médical et paramédical. Des manques sont observés dans les hôpitaux comme dans le Grand Est et l'Ile-de-France.

Des soignants ont exprimé le manque de ressources vitales aux dirigeants de la France : Plainte contre Edouard Philippe et Agnès Buzyn déposé par le collectif de santé C-19 sur "le retard et les mensonges"

Un patient atteint du COVID-19 a déposé plainte pour "entrave aux mesures d'assistance".

Le 26 mars 2020 le Dr Philippe Juvin prévient que les tests positifs sont : la partie émergée de l'iceberg.

Les bidonvilles ou les foyers de migrants sont des lieux où la distanciation sociale est impossible. Agissons et prions pour les pauvres sdf et migrants.

Video Naples aider les pauvres

Denis Massé présente un historique des liens qui montrent la créativité et la solidarité partagées lors du confinement COVID-19



Le confinement permet d'être plus solidaire avec ceux qui en ont le plus besoin, comme le propose Alain Souchon. Partage musique et chansons avec Alain Souchon.

Le confinement permet de cotoyer sur les réseaux sociaux des personnalités qui expriment leur solidarité, comme Gad Elmakeh. Partage musique et chansons avec Gad Elmaleh.

Briser la chaîne

Copyright © 2015-2020 Denis Massé